…est le slogan du projet Action Parrainages. Actifs sur le Nord Vaudois, depuis un an et demi, les contacts se multiplient entre bénévoles et réfugiés.

C’est très encourageant de remarquer que beaucoup sont enchantés. Personnellement, je suis très touchée par les bénévoles qui me remercient de les avoir mis en lien avec des personnes. Parfois, je me bagarre avec mes conflits intérieurs : je suis payée pour solliciter des hommes et des femmes prêts à s’engager volontairement, pas toujours simple à vivre. Pourtant, c’est extraordinaire d’être témoin à maintes reprises de la richesse de ces échanges participatifs, porteurs d’espoir dans une complicité réciproque. La gratitude est un sentiment vécu, partagé et multiplicateur. Voici un florilège…
…Du côté des bénévoles :
Merci beaucoup pour cette rencontre. Cette famille est magnifique. J’aime beaucoup jouer avec les enfants, manière extra pour pratiquer le français. L’autre soir, on a mangé des plats d’Afghanistan arrangés sur une nappe en plastic déroulée sur le plancher du salon. La maman va m’apprendre à cuisiner les Ashak, délicieux raviolis fourrés aux poireaux et « gratinés » à la viande hachée. Je suis trop contente.
-Merci infiniment pour notre binôme : le « mariage » est réussi. On s’entend super bien et on rit beaucoup lors de nos retrouvailles. Nous allons volontiers nous balader ensemble. Cela me fait autant de bien qu’à elle. Même si je sais que pour S. les occasions de convivialité sont plus rares que pour moi.
-Un immense merci de m’avoir permis de rencontrer ces deux dames. Elles sont fantastiques. Leur potentiel de forces positives m’épate et me motive. J’espère vivement trouver avec elles cet appartement qu’elles recherchent activement
…Du côté des amis réfugiés :
La dame est trop gentille. Elle sait bien m’apprendre à lire. Je commence même à savoir lire. Et puis elle ne vient jamais sans nous apporter des biscuits ou des chocolats. Je l’aime beaucoup.
-Ma marraine est merveilleuse, un peu comme ma mère restée au pays. D’ailleurs les gens disent qu’on se ressemble. Quand j’ai été hospitalisée, elle est beaucoup venue me voir. Maintenant, je lui raconte mon histoire de vie et elle le met par écrit. Cela me plaît énormément.
-Ma marraine est incroyable, elle m’a aidé à trouver un appartement et même en apprentissage. Elle m’a soutenu et encouragé, cela m’a donné confiance et force pour persévérer.
Mais encore : plusieurs désirent volontiers rencontrer quequ’unavec qui cheminer un bout ensemble. Une famille avec 5 enfants, un jeune homme, un couple…il n’est pas nécessaire de faire des miracles ou des choses extraordinaires mais oser rejoindre celui qui ne comprend pas encore notre langue. Ou celui qui se sent terriblement seul. Donner un peu de son temps et de ses compétences c’est tellement gagner en retour. Et c’est une belle manière de vivre la citation de Sœur Emmanuelle :Le véritable amour, solide, durable est celui qui cherche le bonheur des autres en même temps que son propre bonheur.
N’hésitez pas à me contacter Thérèse Aubert / 021 331 57 15 …laissez un message et je vous rappelle J
[/ro

En attendant, je vous donne RDV à la journée de l’Eglise à la cathédrale à Lausanne, le 2 septembre pour, entre autre déguster de bonnes choses à notre stand des Saveurs du Monde.

MERCI pour vos dons : Présence & Solidarité CCP 17-450923, mentionner Précarité ou Roulotte

Pour en savoir plus sur l’Action Parrainages, ouvrir le : Vade Mecum ou cliquer sur le lien suivant :  http://www.eglisemigrationvd.com/wpweb/?page_id=906