“Maître, n’as-tu pas semé du bon grain dans ton champ ? D’où vient donc cette mauvaise herbe ? ”
Merci Seigneur pour ce que me donne la vie !
Il y a le blé que j’avais semé,
Le blé que j’attendais, ici et là.
Mais c’est autre chose que tu m’as donné :
Des coquelicots ici et là !

J’avais besoin du pain pour mon corps,
Du travail, de l’argent.
Et voilà que j’ai des couleurs : rouge, vert et or !
Que vais-je en faire ? À quoi ça sert ?

Est-ce que je dois arracher ces fleurs,
Contrôler ma vie tant que je le peux ?
Quel virage prendre ?
De toi que dois-je attendre ?
L’amour, la paix, l’espérance. C’est cela que je veux.
Oui, c’est mon âme que tu soignes avec de la couleur.

Merci Seigneur pour ce que me donne la vie !
Jour après jour tu me surprends
À ne pas répondre à mes prières,
Mais à faire pousser des coquelicots dans mon blé bien aligné,
À faire chanter mon âme quand le temps est à l’orage.