Lundi 22 janvier 2018

Dieu nous parle du milieu des ténèbres. (Deutéronome 5,23-33)


Lire le texte

Ce texte suit directement le récit dans lequel Moïse rappelle les mots de Dieu lorsqu’il a donné à tout le peuple les «dix paroles», c’est-à-dire les «dix commandements». Il souligne le fait que Dieu a parlé à tout le peuple, pas seulement à lui, Moïse, ou aux anciens des tribus. Tout le peuple a entendu la voix divine du milieu des ténèbres. Moïse rappelle que le peuple s’est posé une question fondamentale, c’est-à-dire qu’ils ont vu que Dieu peut parler à l’homme et que celui-ci peut rester en vie. En effet à l’époque, on croyait que se rapprocher d’une divinité pouvait causer la mort. C’est la raison pour laquelle il fallait avoir des prêtres, des médiateurs, qui devaient suivre des prescriptions de pureté pour pouvoir approcher le divin sans crainte de mourir. Dans ce récit Moïse rappelle que tout le peuple a pu l’écouter, et rester en vie. Il souligne l’importance de l’écoute des «dix paroles», en soulignant ainsi la place importante que ces commandements ont, mais aussi que le peuple est digne d’écouter Dieu et que Dieu lui fait confiance et le félicite. Cette confiance de Dieu en l’homme est à la base de la promesse de bonheur que Dieu adresse à chacun de nous. Cette confiance nous pousse à ne pas craindre un Dieu qui veut notre bonheur et le bonheur de toute l’humanité.

Matteo Silvestrini

Prière:Père, tu nous parles du milieu de nos ténèbres et ta voix nous invite à la confiance en toi et en tes promesses. Accompagne-nous dans nos déserts vers un avenir de bonheur.  

Référence biblique : Deutéronome 5, 23 - 33

Commentaire du 23.01.2018
Commentaire du 21.01.2018