Je me dis « astucieux les premiers chrétiens
d’avoir glissé ta fête sur celle de la lumière ».
Y es-tu pour quelque chose ?
Leur as-tu glissé cette idée ?
J’aime à le croire.
Au cœur des décorations,
des concerts, des invitations,
qui entourent ce temps de l’Avent,
j’imagine Marie, Joseph se préparant
à t’accueillir, toi le bébé de la crèche.
Donne-moi, dans ces jours colorés, illuminés,
la joie de préparer ta venue
toi, ce petit enfant qui, devenu adulte, dira 

« Moi je suis la lumière du monde.
Celui qui me suit ne marchera pas dans l’obscurité,
mais il aura la lumière de la vie. » Jean 8, 12